Schéma Appareil génital masculin

LA PROSTATE : Définition et fonction

Le pourquoi et le comment d’une glande exclusivement  masculine.

Comment une glande de la taille d’une noix et pesant une vingtaine de grammes peut elle causer autant de problèmes?

La réponse tient à la situation anatomique de la prostate qui est placée dans une région anatomique très dense en organes. La prostate est située devant le rectum, la partie terminale de l’intestin, et juste sous la vessie, le réservoir qui stocke l’urine dans l’intervalle des mictions.

Une des sources de problèmes tient au fait que le canal de l’urètre, par lequel l’urine transite de la vessie vers l’extérieur, traverse la prostate.

A la naissance , la prostate d’un enfant de sexe masculin pèse moins d’une dizaine de grammes, et la glande passe par des poussées de croissance successives pendant l’adolescence puis l’âge adulte .

La prostate recommence à se développer chez l’homme vers la quarantaine et la cinquantaine.

L’augmentation de volume de la glande peut alors comprimer l’urètre, gênant l’écoulement harmonieux de l’urine, à l’origine de troubles urinaires.

Mais la prostate n’est pas qu’une source de problèmes . Si les testicules produisent les spermatozoïdes, la prostate produit un liquide épais, laiteux qui nourrit et protège les spermatozoïdes pendant leur traversée de la filière génitale féminine. La sécrétion de la prostate est alcaline, protégeant les spermatozoïdes et les aidant à survivre dans l’environnement alcalin du vagin.

Schéma Appareil génital masculin

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la base de la prostate est située à la partie supérieure de la glande et le sommet à sa pointe. Si la prostate était la pointe d’une flèche, elle viserait vers le bas.

L’intérieur de la glande est constitué d’un lacis complexe de canaux bordés de cellules qui produisent le liquide prostatique. Lors de l’éjaculation , la prostate se contracte, ce qui pousse ce fluide à travers les canaux puis dans l’urètre , où il se mélange avec les spermatozoïdes  . Les vésicules séminales – de petites glandes situées de part et d’autre de la prostate – contribuent également par leur sécrétion à la composition du sperme . En volume, leur contribution est en fait supérieure à celle de la prostate .

Le fonctionnement de la prostate est également sous le contrôle d’une  régulation hormonale complexe. Un fonctionnement correct nécessite des taux suffisants de certaines hormones , notamment la testostérone produite par les testicules , ainsi que d’autres hormones produites par l’hypophyse située à la base du cerveau, et par les glandes surrénales situées au dessus des reins .

Alors qu’on attribue souvent à la prostate une forme sphérique, elle se compose en fait d’un lobe droit et d’un lobe gauche, et elle a une forme effilée à l’une de ses extrémités. La partie la plus large, la base, est en rapport direct avec la vessie,  et sa pointe, appelée apex est également la partie qui est la plus éloignée de la vessie

Dans le plan longitudinal, on distingue également une zone antérieure et une zone postérieure et cette anatomie zonale est importante pour comprendre le développement du cancer de la prostate. Les cancers qui naissent près de la base de la prostate ont une propension certaine à s’étendre vers les tissus avoisinants, notamment les vésicules séminales. Les cancers développés à partir de l’apex de la glande peuvent être cause de difficultés chirurgicales lors de l’exérèse de la glande.