Exérèse d’un Kyste Hydatique Rénal

Exérèse d’un Kyste Hydatique Rénal

L’hydatidose est une néphropathie parasitaire qui sévit dans certains pays du bassin méditerranéen. La localisation rénale est relativement rare, car c’est le foie qui est le plus fréquemment infesté.
L’exérèse complète du kyste hydatique effectuée sur cette vidéo reste le traitement de référence du kyste hydatique rénal.

 

Classiquement réalisée par voie ouverte par une incision latérale de lombotomie, ce traitement est réalisable par abord micro invasif. La lomboscopie rétropéritonéale est proposée habituellement.
Dans notre expérience, certaines précautions pour éviter l’ensemencement de la cavité péritonéale rendent l’abord par voie trans péritonéale possible et particulièrement confortable.
Par analogie, cet abord trans péritonéal est d’ailleurs régulièrement pratiqué pour le traitement laparoscopique du kyste hydatique du foie.
L’échinococcose à l’origine de l’hydatidose est provoquée par un ver plat, l’échinocoque, encore assez répandu en Afrique et plus particulièrement dans les pays du Maghreb, où se réalise le classique triptyque de la contamination: mouton – chien – homme.