Fruits and health

Régime alimentaire, mode de vie et cancer de la prostate

Les habitudes alimentaires et le mode de vie jouent un rôle qu’on peut appréhender comme important. Ainsi des populations comme les chinois, quand ils vivent en Chine selon leurs modes de vie ancestraux, développent peu de cancers de la prostate alors qu’ils présentent un taux de ce cancer 20 fois plus élevé quand ils vivent aux Etats Unis selon le mode de vie et les habitudes alimentaires de ce pays.

Cependant, malgré de nombreuses évidences, il n’y a pas encore de données scientifiquement établies selon lesquelles des changements des habitudes de nutrition ou du mode de vie permettraient de prévenir ou de traiter le cancer de la prostate, mais de nombreuses études scientifiques sont en cours de réalisation pour le démontrer.

 

L’obésité augmente le risque de mourir d’un cancer de la prostate. Les cancers de la prostate chez les obèses sont plus agressifs et récidivent plus volontiers après prostatectomie.

Il a été démontré une corrélation entre les régimes excessivement caloriques, notamment avec consommation importante de viandes rouges, et l’incidence des cancers prostatiques évolués.

Pour les graisses, il faut privilégier la consommation des aliments riches en acides gras Oméga-3, notamment les poissons gras : saumon ou truite sauvage ou d’élevage, maquereau, hareng, sardines et thon.

Il n’a pas été démontré de vertus préventives ou curatrices du cancer de la prostate à la Vitamine E ni au Sélénium, alors que les régimes poly vitaminés accroissent le risque de développer un cancer de prostate agressif et doivent être considérés avec beaucoup de précautions.

Les aliments riches en substances anti-oxydantes sont fortement recommandés :

  • Lycopène contenu dans la tomate (préférer la sauce tomate à la tomate fraiche) ;
  • Brocolis, chou, chou-fleur, chou de Bruxelles ;
  • Grenade ;
  • Thé vert .

Pour protéger le cœur, il est recommandé d’adapter son mode de vie :

  1. Perdre du poids,
  2. Marcher au moins 30 minutes tous les jours,
  3. Pratiquer la gymnastique aérobic et améliorer son endurance,
  4. Monter les escaliers à pied,
  5. Adapter son régime :
  • Consommer des poissons gras riches en acides gras Oméga-3,
  • Éviter les viandes trop grillées et manger de la viande rouge avec modération,
  • Consommer des ailes de poulet, du Tofu,
  • Manger des fruits et des légumes tous les jours,
  • Éviter les sucres d’absorption rapides et privilégier les sucres d’absorption lente,
  • Consommer de la sauce ou des jus de tomate 2 fois par semaine.