intuitive Davinci version Xi

Le Robot DA VINCI XI

Nouvel outil technologique de pointe, le robot DA VINCI Xi de quatrième génération  retranscrit fidèlement les mouvements complexes des mains du chirurgien à l’aide de pinces articulées et miniaturisées introduites par de minimes incisions dans la cavité abdominale du patient. Le geste chirurgical est également optimisé par une vision 3D haute définition, et la possibilité d’une vision zoomée par dix pour une précision accrue. Une caméra à fluorescence embarquée permet d’opérer en réalité augmentée pour certaines interventions, notamment en chirurgie rénale : l’injection intra-veineuse d’un traceur permet de repérer certaines structures anatomiques par leur coloration fluorescente.

 

En 1999, le premier système Da Vinci fut introduit sur le marché pour la pose de valves mitrales en chirurgie cardiaque. Il permit aux chirurgiens de surmonter les limites de la laparoscopie traditionnelle par une vision 3D à l’intérieur du corps du patient, des instruments EndoWrist® ayant une amplitude au-delà des capacités de la main de l’homme, les instruments se déplacent dans la même direction que les mains du chirurgien. L’approche est identique à la chirurgie ouverte et opposée à la laparoscopie que les chirurgiens décrivent souvent contre-intuitive.

En 2006, le Da Vinci S fut commercialisé et en 2009 le Da Vinci SI, avec une véritable amélioration de la vision HD, a fourni une double console.

La quatrième génération, le Da Vinci Xi a été commercialisé en début d’année 2014 aux États-Unis. Cette nouvelle génération est dotée d’une nouvelle architecture de bras conçue pour faciliter l’accès anatomique à partir de pratiquement n’importe quelle position opératoire, la chirurgie multi-quadrant peut être effectuée sans avoir à repositionner le système, une innovation longtemps cherchée par les chirurgiens qui effectuent des procédures complexes, une capacité à fixer l’optique sur tous les bras, favorisant la chirurgie multisite.

Davinci Xi front back

 

Le Xi est également compatible avec « Firefly Fluorescence ImagingSystem » qui combine l’imagerie infrarouge avec la lumière endoscopique standard.

 

Firefly Fluorescence ImagingSystem

 

L‘urologie est la spécialité chirurgicale où l’essor et le développement de la chirurgie robotique a été historiquement le plus important avec en particulier l’intervention phare que constitue la prostatectomie radicale pour le traitement curatif du cancer de la prostate.

Un urologue entrainé à la chirurgie robotique peut désormais reproduire avec l’assistance du robot quasiment  toutes les interventions qu’il avait l’habitude de pratiquer en chirurgie ouverte auparavant et faire donc bénéficier les patients du confort des suites des techniques chirurgicales mini-invasives et notamment:

➢ une durée d’hospitalisation réduite ;
➢ des douleurs post-opératoires diminuées ;
➢ moins de risques d’infection ;
➢ moins de probabilités de transfusion sanguine ;
➢ un temps de rétablissement beaucoup plus court avec un retour plus rapide à la maison et à une activité normale.

Mais avec le développement d’un système multi-sites le nouveau robot DA VINCI Xi  développe  l’expansion de la chirurgie robotique dans d’autres disciplines chirurgicales où son utilisation était jusqu’à présent peu répandue.

Le robot permet des interventions mini-invasives en chirurgie digestive, urologique, gynécologique, thoracique et cardiaque notamment diminuant ainsi les complications pendant et après l’opération.

Le système chirurgical da Vinci est utilisé dans le cadre d’interventions traitant un large éventail de pathologies, par exemple et de façon non exhaustive:

➢ Cancer de la vessie
➢ Endométriose
➢ Cancer gynécologique et notamment la chirurgie élargie des cancers du col de l’ utérus
Anomalies congénitales du rein et chirurgie reconstructrice de la voie excrétrice urinaire
Cancer du rein
Cancer de la prostate
➢ Fibromes utérins
Prolapsus génital : utérin, vésical, rectal.
➢ Cancer colorectal
➢ Chirurgie de la langue, du larynx et du pharynx par voie trans-orale
➢ Maladie de l’artère coronaire
➢ Maladie de la vésicule biliaire
➢ Obésité
➢ Maladie de la valve mitrale
➢ Maladies des valvules cardiaques
➢ Communication inter-auriculaire
➢ Tumeurs de la thyroïde
➢ Cancer du sein et reconstruction du sein après chirurgie

Le docteur DAVODY s’exprime en son nom personnel et ne bénéficie d’aucun sponsoring de la part de la société INTUITIVE SURGICAL.

Bibliographie

La néphrectomie pour don vivant de rein par laparoscopie robot assistée

Pavard, A. Decock, F. Bruyère

Progrès en urologie (2015) 25, 892—899