Happy senior couple

Traitements du cancer de la prostate et sexualité

Questions les plus fréquemment posées par les patients à propos des risques et effets secondaires

Les traitements les plus fréquents du cancer de la prostate sont la prostatectomie (ablation chirurgicale de la prostate) et la radiothérapie (irradiations par voie externe de la prostate cancéreuse).

Le patient doit être pleinement informé des risques et effets secondaires de ces traitements susceptibles daltérer sa vie sexuelle. Il sagit notamment  de problèmes de libido, d’érection et d’éjaculation. Il importe également de le rassurer en évoquant les méthodes qui permettent de sérieusement limiter de tels effets (elles sont exposées dans un autre dossier).

Voici des questions relatives à ces traitements fréquemment posées par les patients.

 

Quels seront les impacts possibles des traitements sur ma libido ?

La libido (ou désir sexuel) risque d’être affectée par les conséquences physiques et psychologiques de la maladie, par les effets indésirables des traitements ainsi que par les angoisses du patient dans ce domaine, qui pouvaient d’ailleurs pré-exister à la mise en oeuvre de ces traitements. En effet, l’annonce du diagnostic va réveiller des peurs liées aux possibles évolutions du cancer ou à la perte de certaines capacités sexuelles, et ainsi réduire le désir sexuel.

La situation devra alors être dédramatisée aux yeux du patient en expliquant au couple les efforts de résilience par le dialogue, la compréhension et la complicité dont il devra faire preuve pour qu’une vie sexuelle épanouie persiste.

Le cas échéant, le recours à un sexologue est utile.

 

Pourrai- je retrouver des érections normales ?

Les possibilités de retrouver une érection normale après chirurgie sont fonction de l’extension du cancer.

– En cas d’extension limitée de la tumeur cancéreuse, le chirurgien peut réaliser une préservation unilatérale ou bilatérale des bandelettes vasculo nerveuses, c’est à dire des nerfs érectiles du patient. La fonction érectile est alors récupérée  en tout ou partie chez 40 à 85% des patients.

Après une prostatectomie, la récupération des érections est habituellement progressive dans les deux ans suivant l’intervention, spontanément ou plus souvent après mise en oeuvre de traitements.

– En cas de tumeur localement avancée, les bandelettes vasculo-nerveuses doivent être sacrifiées car l’objectif prioritaire de l’intervention est de guérir le cancer. La récupération d’une vie sexuelle passe par le recours obligatoire à des traitements, et le désir sexuel persiste.

Après une radiothérapie, le patient doit s’attendre à ce que la fonction érectile diminue graduellement durant 2 ans après le traitement (dans 30 à 60% des cas, il existe des problèmes d’érection 1 an après l’irradiation). Mais il doit être conforté par le fait que plus de 50% des patients retrouvent tout ou partie de leurs capacités érectiles quelques années après l’opération et que des solutions existent pour les autres patients.

Dans tous les cas, le patient pourra être rassuré car des traitements existent, permettant de pallier souvent en grande partie à ses problèmes en permettant notamment une rigidité de la verge suffisante pour que les rapports puissent se dérouler. Ces traitements seront exposés dans un autre dossier.

 

Pourrai-je retrouver des éjaculations normales ?

L’opération supprime définitivement et irrémédiablement l’éjaculation externe du sperme mais si des érections sont récupérées permettant la reprise de relations conjugales complètes les possibilités pour le patient et sa partenaire de ressentir l’orgasme sont préservées.

Les capacités de procréation directe sont définitivement  atteintes et il convient de recourir à d’autres méthodes en cas de volonté de reproduction, ce qui est rare aux âges où survient le cancer de la prostate.

 

Quels sont les traitements me permettant de retrouver une sexualité normale ?

Le patient doit être rassuré car il existe plusieurs solutions permettant une réhabilitation de sa vie sexuelle, à condition que le couple soit psychologiquement et physiquement prêt et motivé pour les mettre en œuvre régulièrement et sur le long terme. Ces solutions seront évoquées dans un autre dossier.

 

Après combien de temps renouerai-je avec une activité sexuelle ?

La récupération de la fonction sexuelle peut intervenir dans un délai de quelques semaines à 2 ans suivant la prostatectomie.

Cette récupération peut s’opérer spontanément, mais plus souvent après prescription de traitements qui ne sont pas obligatoirement définitifs, mais modulés au cours du suivi médical en fonction des progrès du patient dans la  récupération de ses érections.

Ces traitements doivent être institués précocement après la chirurgie, pour éviter de voir s’installer une fibrose des tissus érectiles qui  peut compromettre la qualité du résultat final de la réhabilitation sexuelle.

Après radiothérapie externe, il n’est pas rare que la fonction sexuelle se dégrade progressivement dans les années suivant l’irradiation, avec installation d’une dysfonction érectile accessible aux traitements.

 

Quelques éléments bibliographiques

Effets des cancers sur la sexualité

http://www.ligue-cancer.net/sites/default/files/brochures/sexualite-cancer-homme.pdf

Problèmes d’érection et d’éjaculation

http://www.ff3s.fr/v2/data/sante_sexuelle_au_masculin/masculin04.asp

Statistiques sur la qualité de la vie sexuelle après intervention

http://urofrance.org/science-et-recherche/base-bibliographique/article/html/etude-de-la-qualite-de-vie-des-patients-ayant-un-cancer-de-prostate-localise-traite-par-hifu.html

Conséquences sexuelles des interventions chirurgicales

https://books.google.co.il/books?id=hjqbyj2mfQEC&pg=PA104&lpg=PA104&dq=prostate+questions+sexualit%C3%A9&source=bl&ots=UUbzxQcKL_&sig=yUZKjig9Uun331LuY8TqURdRhaY&hl=fr&sa=X&ei=dG0ZVeqnPIP0asrmgfAO&ved=0CDsQ6AEwBTgK#v=onepage&q=prostate%20questions%20sexualit%C3%A9&f=false

Cas concrets dimpacts sur la sexualité :

http://prostatecanceruk.org/media/1689186/prostate-cancer-and-your-sex-life-booklet.pdf