Synthèse pathologie cancer de la vessie

Les Taux de Survie du Cancer de la Vessie

Le taux de survie indique la proportion de personnes atteintes de cancer de la vessie de type et de stade comparable qui sont encore en vie un certain temps après que le diagnostic ait été porté. Ce délai est habituellement de 5 ans.

 

Qu’est ce qu’un taux de survie à 5 ans ?

Les statistiques sur les perspectives d’évolution d’un certain type et stade de cancer sont souvent présentées sous la forme de taux de survie à 5 ans, mais de nombreuses personnes vivent plus longtemps – souvent beaucoup plus longtemps – que 5 ans.

Le taux de survie à 5 ans est le pourcentage de personnes qui vivent au moins 5 ans après qu’ un diagnostic de cancer ait été porté . Par exemple, un taux de survie à 5 ans de 70 % signifie que 70 personnes sur 100 qui ont ce cancer sont encore en vie 5 ans après avoir été diagnostiquées.

 

Le taux de survie relatif

Les taux de survie relatifs sont une façon plus précise d’estimer l’effet du cancer sur la survie. Ces taux comparent les personnes atteintes d’un cancer de la vessie à l’ensemble de la population. Par exemple, si le taux de survie relatif sur cinq ans pour un stade spécifique du cancer de la vessie est de 80 %, cela signifie que les personnes qui ont ce stade du cancer sont, en moyenne, environ 80 % aussi susceptibles que les personnes qui n’ont pas ce cancer de vivre au moins cinq ans après le diagnostic.

 

L’évolution d’un cancer ne se résume pas aux taux de survie.

Les taux de survie sont souvent basés sur les résultats antérieurs d’un grand nombre de personnes atteintes de la maladie, mais ils ne peuvent pas prédire ce qui se passera dans le cas d’une personne en particulier.

Il y a un certain nombre de limitations à se rappeler: Les chiffres ci-dessous sont parmi les plus récents disponibles. Mais pour obtenir des taux de survie sur 5 ans, les médecins ont analysé le devenir  de personnes qui ont été traitées il y a au moins 5 ans. Comme les traitements s’améliorent au fil du temps, les personnes qui sont diagnostiquées  maintenant d’un cancer de la vessie pourraient avoir de meilleures perspectives que celles qui ressortent de ces statistiques.

Ces statistiques sont basées sur le stade du cancer au moment où il a été diagnostiqué pour la première fois. Elles ne s’appliquent pas aux cancers qui récidivent  ou se propagent par la suite, par exemple.

Les perspectives pour les personnes atteintes d’un cancer de la vessie varient selon le stade (l’évolution) du cancer – en général, les taux de survie sont plus élevés chez les personnes atteintes d’un cancer à un  stade précoce. Mais de nombreux autres facteurs peuvent influer sur les perspectives d’avenir d’une personne, comme l’âge, l’état général de sa  santé, et la réponse du cancer au traitement.

Les perspectives d’avenir de chaque personne dépendent de ces facteurs individuels.

 

Les taux de survie dans le cancer de la vessie

Les statistiques les plus récentes, tous types de cancer de la vessie confondus indiquent :

  • Le taux de survie relatif à 5 ans est d’environ 77 % ;
  • Le taux de survie relatif à 10 ans est d’environ 70 % ;
  • Le taux de survie relatif à 15 ans est d’environ 65 %.

Il faut bien comprendre qu’un taux de survie à 5 ans a été établi à partir de patients chez lesquels  le diagnostic a été établi et les traitements entrepris il y a plus de 5 ans, qu’un taux de survie à 10 ans a été établi en se basant sur des patients qui ont été diagnostiqués il y a plus de 10 ans et qu’un taux de survie à 15 ans a été établi pour des patients dont le diagnostic a été porté il y a plus de 15 ans.

 

Les taux de survie par stade

Ces taux de survie par stade ont été déterminés en incluant dans des études scientifiques des milliers de patients  diagnostiqués d’un cancer de la vessie entre 1988 et 2001.

La source de ces chiffres est la base de données du US  National Cancer Institute.

Le taux de survie relatif à 5 ans pour les patients présentant un  cancer de vessie est:

  • au stade 0 d’environ 98%.;
  • au stade I d’environ 88%;
  • au stade II d’environ 63%;
  • au stade III d’environ 46%;
  • au stade IV d’environ 15% le cancer métastasé est difficile à traiter mais il y a quand même des possibilités de traitement à proposer aux patients dans cette situation.

 

Taux de survie cancer de la prostate

 

 

Références

 

  • Carmack AJK, Soloway MS. The diagnosis and staging of bladder cancer from RBCs to TURs. Urology. 2006;67 (suppl 3A): 3-10.
  • Howlader N, Noone AM, Krapcho M, et al (eds). SEER Cancer Statistics Review, 1975-2012, National Cancer Institute. Bethesda, MD, http://seer.cancer.gov/csr/1975_2012/, based on November 2014 SEER data submission, posted to the SEER web site, April 2015.
  • Lynch CF, Davila JA, Platz CE. Cancer of the urinary bladder. In: Ries LAG, Young JL, Keel GE, Eisner MP, Lin YD, Horner M-J, eds. SEER Survival Monograph: Cancer Survival Among Adults: U.S. SEER Program, 1988-2001, Patient and Tumor Characteristics. National Cancer Institute, SEER Program, NIH Pub. No. 07-6215, Bethesda, MD, 2007.