Cancer de la vessie - principes du traitement

Les Principes Du Traitement Du Cancer De La Vessie

Lorsque le diagnostic du cancer de la vessie est affirmé,  les différentes possibilités du traitement sont envisagées .

Il est important d’indiquer au patient toutes les alternatives de traitements possibles ainsi que les avantages de chaque traitement qui sont à mettre en balance avec les risques possibles de ces traitements et leurs différentes complications possibles et effets indésirables.

 

Quels sont les traitements habituellement utilisés pour soigner le cancer de la vessie ?

Les traitements dépendent du stade du cancer ainsi que d’autres facteurs.

Les traitements des cancers de la vessie incluent :

–    La chirurgie ;

–    Les traitements intra-vésicaux ;

–    La chimiothérapie ;

–    La radiothérapie ;

–    L’immunothérapie.

 

Souvent, il sera nécessaire d’associer plusieurs traitements.

La chirurgie seule ou combinée avec d’autres traitements est souvent l’élément principal du traitement des cancers de la vessie.

Lorsque le diagnostic est porté précocement et qu’il s’agit d’une tumeur superficielle, cette chirurgie peut être conservatrice et le patient peut garder sa vessie.

Cependant, lorsque la vessie a pu être conservée, il ne faut jamais perdre de vue qu’il y a un risque de récidive de la tumeur de vessie, voire de progression de celle-ci vers des aspects plus agressifs ou infiltrants.

Lorsque le traitement a pu être conservateur pour la vessie, d’autres traitements peuvent être nécessaires pour réduire le risque de récidive de cette tumeur.

De toute façon, une surveillance rapprochée et prolongée est nécessaire pour dépister l’apparition d’autres tumeurs, qui peuvent récidiver dans la vessie ou apparaître dans d’autres portions de l’appareil urinaire, au niveau de l’urothélium.

Dans certains cas, il n’est pas raisonnable de conserver la vessie et il faut envisager son ablation chirurgicale totale qui est nécessaire pour guérir le patient.

 

Quel spécialiste traite le cancer de la vessie ?

La prise en charge du traitement du cancer de la vessie est assurée par une équipe de spécialistes :

–    L’urologue : c’est un chirurgien qui est spécialisé dans le traitement des maladies de l’appareil urinaire et de l’appareil génital de l’homme ;

–    Le cancérologue radiothérapeute : c’est un spécialiste qui traite le cancer en irradiant la tumeur avec des rayons X.

–    L’oncologue médical : c’est un spécialiste qui traite le cancer avec des médicaments comme la chimiothérapie ou l’immunothérapie.

L’équipe des praticiens qui prend en charge le cancer se compose habituellement d’autres types de spécialistes, notamment des infirmières spécialisées, des psychologues, des spécialistes en nutrition ou en réadaptation fonctionnelle, etc.…

 

Le choix du traitement

Sont pris en compte un certain nombre de facteurs :

  • L’âge du patient et son espérance de vie ;
  • Ses antécédents médicaux et chirurgicaux et toute comorbidité. Ses habitudes notamment l’existence d’un tabagisme ou d’une intoxication œnolique ;
  • Les traitements poursuivis ;
  • Le stade du cancer et le grade cellulaire ;
  • Les possibilités d’un traitement curatif ou la nécessité de ne se limiter qu’à un traitement palliatif ;
  • Les séquelles, effets indésirables ou risques de complications des différents traitements.

Le patient discute habituellement des différents traitements possibles avec l’urologue qui a établi le diagnostic du cancer de la vessie.

L’urologue présente le dossier du patient en réunion de concertation pluridisciplinaire en cancérologie (RCP).

La RCP émet des recommandations de traitement et établit un plan de traitement qui est remis au patient et adressé au médecin traitant.