Circoncision

Cancer de la prostate : la circoncision limite le risque

Les hommes circoncis semblent bénéficier d’un certain degré de protection contre le cancer de la prostate.

Ce constat a été posé au terme d’une étude qui a examiné des données concernant quelque 3.400 hommes, dont la moitié souffraient d’un cancer de la prostate. Il ressort, après analyse approfondie d’une série de caractéristiques individuelles, que ceux qui ont été circoncis avant leur premier rapport sexuel présentent un risque réduit (de l’ordre de 15%) de développer un cancer de la prostate.

Pourquoi ? Les chercheurs, attachés au centre de recherche sur le cancer Fred Hutchinson (Seattle), attribuent cela à un certain effet protecteur de la circoncision contre les MST (maladies sexuellement transmissibles), qui sont susceptibles de favoriser le processus cancéreux en raison de la réaction inflammatoire chronique qu’elles engendrent. «Il est important de poursuivre les recherches sur cette association» entre circoncision et cancer de la prostate, indiquent les auteurs de cette étude, dont les résultats sont publiés dans la revue «Cancer».