Flair du chien

Cancer de la prostate : le chien toujours aussi étonnant

Nouvelle démonstration de l’incroyable efficacité du flair du chien dans la détection du cancer de la prostate en reniflant des échantillons d’urine. Il s’agit d’une confirmation de capacités olfactives exceptionnelles, testées ici sur près d’un millier de personnes. Environ la moitié souffraient d’un cancer de la prostate, alors que les autres en étaient exemptes (il

Lire plus
acne-smiley

Cancer de la prostate et acné : le doute est levé

La question se posait de savoir si les antécédents d’acné pouvaient être considérés comme un indicateur du risque de cancer de la prostate. La réponse est négative. Pourquoi ces soupçons sur l’acné ? D’abord, parce qu’elle intègre une composante hormonale (androgènes), comme le cancer de la prostate. Ensuite, parce que la bactérie Propionibacterium acnes (responsable

Lire plus
PROSTATE cryogel en 3D

Cancer de la Prostate: Du cryogel en 3D pour suivre les cellules à la trace

La revue scientifique s’appelle « Small » car elle s’intéresse à l’infiniment petit. Cette équipe de scientifiques du Karlsruhe Institute of Technology (KIT) viennent de développer un modèle en 3 dimensions basé sur des cryogels reproduisant les processus naturels de développement et de progression du cancer de la prostate. Le modèle permet de suivre la progression de chaque

Lire plus
Happy couple sexuality & prostate cancer

Trois rapports sexuels par semaine, dix ans de vie en plus

Les rapports sexuels ont des effets protecteurs contre certaines maladies graves. Une étude écossaise affirme que trois câlins par semaine allongent de dix ans la durée de vie ! Elle confirme donc que les rapports sexuels sont bénéfiques pour la santé, puisqu’ils sont susceptibles de protéger les partenaires contre des maladies comme le cancer du

Lire plus
Cancer prostate et calvitie

Cancer de la prostate et calvitie : le lien se confirme

Plusieurs études ont évoqué une association entre la calvitie et le cancer de la prostate. Ces recherches-ci ciblent une forme de calvitie bien spécifique. Ce lien a été suggéré lorsque la calvitie commence à apparaître à un âge jeune (vers 20 ans, avec alors un risque doublé de souffrir plus tard d’un cancer prostatique). Ici,

Lire plus
Prostate cancer and penis size

Cancer de la prostate : et la taille du pénis ?

Un petit pourcentage de patients traités pour un cancer de la prostate se plaignent d’une réduction de la longueur du pénis. Cet effet est connu des médecins et des chirurgiens, mais pas suffisamment des patients, indique cette équipe du Dana-Farber Cancer Institute (Boston). Les chercheurs ont conduit une étude auprès d’un millier de patients (suivis

Lire plus

Cancer de la prostate : le tabac explose le risque de mortalité

Les patients atteints d’un cancer de la prostate et fumeurs au moment où le diagnostic est posé courent un risque considérablement plus élevé de récidive après traitement, et de mortalité. Ce constat a été posé au terme d’une étude qui a intégré quelque 6.000 patients. Conduite par une équipe de l’université Américaine de Harvard, elle indique

Lire plus
prostate_sommeil

Cancer de la prostate : attention au sommeil

Une association a été établie entre la qualité du sommeil et le risque de développer un cancer prostatique. Une association statistique en tout cas. Le constat, d’abord, avancé par une équipe de l’université d’Islande (Reykjavik). Ces chercheurs ont suivi durant cinq ans un groupe de quelque deux mille messieurs, âgés de plus de 60 ans.

Lire plus
Pollution-cancer

Cancer de la prostate : les dangers de la pollution

Une association a été établie entre le risque de développer un cancer prostatique et le degré d’exposition à la pollution atmosphérique, en particulier le dioxyde d’azote. Ce polluant majeur est surtout produit par les moteurs à combustion. Une équipe de l’université de Montréal a croisé des données concernant quelque deux mille habitants de la métropole

Lire plus
vie de couple et cancer

Cancer : vivre en couple fait une grande différence

Les patients souffrant d’un cancer et qui vivent en couple sont plus susceptibles de recevoir le traitement le plus précoce et le mieux adapté. Et ceci, de fait, améliore notablement leurs chances de rémission, voire de guérison. Cet effet bénéfique avait déjà été mis en évidence pour ce qui concerne notamment la survie à long

Lire plus