Tumeurs de la prostate - les cancers agressifs de haut grade

Tumeurs de la prostate : les cancers agressifs de haut grade sont plus fréquents chez les diabétiques sous traitement.

Les traitements continus par des antidiabétiques oraux comme la metformine augmenteraient le risque de cancer de la prostate de haut grade comme constaté chez des patients opérés. Les traitements antidiabétiques oraux , notamment la metformine, seraient associés à un taux plus élevé de cancers agressifs de haut grade de malignité comme constaté sur l’analyse anatomo-pathologique de prostatectomies.

Cette constatation est rapportée dans une étude menée par une équipe de chercheurs de l’hôpital universitaire de Tampere, en Finlande. Ils ont étudié les pièces opératoires de 1.314 patients ayant subi une prostatectomie, entre 1995 et 2009. Il apparait que les tumeurs de haut grade seraient plus fréquentes chez les patients traités par antidiabétiques oraux qui présenteraient un risque de 83% supérieur à ceux des autres patients d’avoir un  score de Gleason compris entre 7 et 10. Ce risque serait encore plus élevé chez les patients traités par Metformine. Par contre , aucune corrélation n’a été mise en évidence chez les patients traités par insuline et le score de Gleason de leur cancer, le stade clinique et le dosage du PSA. Le suivi post opératoire de ces patients a été poursuivi pendant 8,6 ans en moyenne après la chirurgie. 551 patients ont présenté une rechute de leur cancer de prostate après la chirurgie. 224 patients sont décédés et dans 32 cas ce décès était directement et certainement lié à l’évolution de leur cancer de la prostate. Il n’a pas été mis en évidence de corrélation entre la prise préopératoire d’antidiabétiques oraux et le risque de rechute après chirurgie. Cette étude présente toutefois des limites certaines liées à un faible nombre de décès dus au cancer de la prostate, alors que les différents types de diabète n’ont pas été différenciés et que manquent des informations relatives au régime alimentaire des patients.