Pessary

Les traitements du Prolapsus génital

La kinésithérapie est par contre efficace et doit toujours être pratiquée en première intention en cas d’incontinence urinaire à l’effort chez la femme, quand cette incontinence est isolée et non associée à un prolapsus génital. Il s’agit d’une rééducation manuelle, mais surtout également à base d’électrostimulations sphinctériennes à l’aide d’une sonde endo-vaginale personnelle, couplée à

Lire plus