4.7/5 - (3 votes)

Le TADALAFIL est un médicament qui peut aider les hommes souffrant de la maladie de Lapeyronie en prévenant l’aggravation de la plaque fibreuse et en améliorant la qualité des érections. Il ne permet pas de guérir la maladie, mais il peut aider à soulager les troubles de l’érection pour retrouver une vie sexuelle.

Il s’agit d’un traitement complémentaire, qui doit être associé à d’autres approches thérapeutiques, sous la surveillance d’un médecin urologue. Le TADALAFIL est généralement bien toléré, mais peut provoquer des effets secondaires chez certains patients. Mais en quoi consiste ce traitement exactement ? Et comment agit-il sur la maladie de Lapeyronie ?

 

Maladie de Lapeyronie : généralités

La maladie de Lapeyronie est une affection qui touche le pénis. Elle se caractérise par la formation d’une plaque fibreuse au niveau des corps caverneux qui entraîne une courbure, une rétraction ou une déformation du pénis. Outre l’aspect purement esthétique, la courbure de la verge peut gêner l’érection et la pénétration lors des rapports sexuels.

La cause exacte de cette maladie n’est pas vraiment connue, mais elle pourrait être liée à des traumatismes répétés de la verge, à des facteurs génétiques ou à des troubles vasculaires.

Le traitement de la maladie de Lapeyronie repose sur une approche multi-modale (en combinant plusieurs thérapies). Il vise à réduire la plaque, à améliorer la qualité de l’érection et à prévenir l’aggravation de la situation. Parmi ces traitements, le TADALAFIL est un médicament qui peut avoir un intérêt, dans certains cas.

 

Qu’est-ce que le TADALAFIL ?

TADALAFIL

Le TADALAFIL est un médicament qui appartient à la classe des inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (PDE5). Il agit en bloquant l’action d’une enzyme qui dégrade le monoxyde d’azote (NO), une molécule qui favorise la relaxation des muscles lisses et la dilatation des vaisseaux sanguins du pénis. Ainsi, le TADALAFIL augmente le flux sanguin dans les corps caverneux pour faciliter l’érection.

Le TADALAFIL se présente sous forme de comprimés à prendre par voie orale, avant ou après un repas. Il existe deux dosages : 10 mg et 20 mg, à prendre ponctuellement avant un rapport sexuel, ou 2,5 mg et 5 mg, à prendre quotidiennement pour un effet continu. Le TADALAFIL a une durée d’action d’environ 36 heures, ce qui lui vaut le surnom de « pilule du week-end ».

Le TADALAFIL est indiqué pour le traitement de la dysfonction érectile, c’est-à-dire l’incapacité à obtenir ou à maintenir une érection suffisante pour une activité sexuelle satisfaisante. Il peut être prescrit aux hommes de tout âge, sauf en cas de contre-indications, comme une allergie au médicament, une prise concomitante de dérivés nitrés (utilisés pour traiter l’angine de poitrine) ou une insuffisance cardiaque sévère.

 

Comment le TADALAFIL peut-il soulager la maladie de Lapeyronie ?

 

Le TADALAFIL peut avoir un effet bénéfique sur la maladie de Lapeyronie, non pas en faisant disparaître la plaque fibreuse, mais en prévenant son extension et en améliorant la qualité des érections. En effet, ce traitement a un effet anti-fibrotique, c’est-à-dire qu’il empêche la formation excessive de tissu cicatriciel. En augmentant l’apport en oxygène dans les tissus caverneux, il réduit le stress oxydatif, qui est un facteur impliqué dans la fibrose.

Ainsi, le TADALAFIL peut limiter l’évolution de la maladie de Lapeyronie et stabiliser les symptômes. Il peut aussi améliorer la fonction érectile, en facilitant l’érection et en augmentant sa durée. Ces bénéfices peuvent permettre aux hommes touchés par cette maladie de retrouver une vie sexuelle plus épanouissante et de réduire l’impact psychologique lié à la déformation du pénis.

Le TADALAFIL est généralement prescrit à la dose de 5 mg par jour, en association avec d’autres traitements, comme des injections intralésionnelles (de corticoïdes ou d’enzymes), une traction thérapie (à l’aide d’une pompe ou d’un extenseur) ou une chirurgie (pour corriger la courbure ou allonger le pénis). Le traitement doit être suivi pendant plusieurs mois, sous la surveillance d’un urologue.

 

Les effets secondaires possibles du TADALAFIL

 

TADALAFIL effet secondaire

Le TADALAFIL est un médicament habituellement bien toléré, mais il peut parfois provoquer des effets secondaires chez certains patients.

Les plus fréquents sont :

  • des maux de tête
  • des bouffées de chaleur
  • des douleurs musculaires
  • des troubles digestifs
  • des congestions nasales
  • des vertiges

Ces effets sont généralement légers et transitoires, et disparaissent après l’arrêt du traitement. Toutefois, si ces effets sont gênants ou persistants, il est conseillé d’en parler à son médecin.

Dans de rares cas, le TADALAFIL peut entraîner des effets indésirables plus importants, comme :

  • une baisse de la tension artérielle
  • une perte soudaine de l’audition
  • une perte soudaine de la vision
  • une érection prolongée et douloureuse (priapisme)

Ces effets nécessitent en revanche une prise en charge médicale urgente, car ils peuvent avoir des conséquences irréversibles.

Il est donc important de respecter la posologie du médicament et de ne pas le prendre sans avis médical. Dès l’apparition d’un ou ou plusieurs de ces signes cliniques sous TADALAFIL, il faut se rapprocher rapidement de son médecin.