L’irradiation de la prostate permet de détruire le cancer grâce à l’effet des rayons X.

Le tissus prostatique étant peu radiosensible, l’irradiation doit donc délivrer les doses maximales possibles.

Les effets secondaires sont en relation avec l’irradiation nécessaire des tissus sains de voisinage, notamment le rectum et la vessie.

Des phénomènes de cystite ou de rectite notamment sont habituels en cours d’irradiation et sont généralement régressifs dans les semaines qui suivent l’arrêt du traitement.

Cependant des séquelles peuvent subsister, voire apparaitre secondairement et s’accentuer avec le temps.

Elles peuvent être:

  • urinaires: cystite radique avec hématuries (saignements urinaires), perte de la capacité vésicale, rétrecissements de l’uretère (urétérite radique avec risques de dégradation de la fonction rénale si le retentissement sur la voie excrétrice haute est bilatéral). L’irradiation de la vessie peut favoriser la survenue ultérieure d’une tumeur de vessie;
  • digestives et surtout rectales (rectite radique);
  • cutanées;

Aussi tous les efforts tendent-ils à n’essayer d’irradier que la prostate et le moins possible des tissus avoisinants.

Limitez vos déplacements et privilégiez la consultation vidéo !

Afin de protéger la santé de nos patients suite à l'épidémie du Covid-19, le cabinet du Dr Davody assure la totalité des consultations en vidéo jusqu'à la fin de l'épidémie. Cliquez sur le bouton ci-dessous et veillez à bien suivre les 3 étapes décrites sur l'image

Consultation vidéo Dr Davody

La prise d'un RDV de consultation Vidéo se fait via le bouton ci-dessous

You have Successfully Subscribed!