2.4/5 - (12 votes)

La circoncision est une intervention de chirurgie courante qui consiste à supprimer le prépuce du pénis. Si elle présente certains bénéfices sur le plan sanitaire et culturel, elle peut aussi s’accompagner de complications, notamment au niveau des cicatrices qui peuvent être inesthétiques, gênantes ou douloureuses. Ces cicatrices peuvent impacter la qualité de vie des hommes circoncis et affecter leur satisfaction sexuelle. Pour résoudre cette problématique et atténuer les cicatrices post-circoncision, il existe différents traitements dont certains sont basés sur la médecine régénérative.

 

Qu’est-ce que la circoncision ?

circoncision

Il s’agit d’une opération de chirurgie urologique qui consiste à retirer le prépuce, la peau qui recouvre le gland du pénis. La circoncision peut être pratiquée pour des raisons médicales, culturelles ou religieuses.

Les avantages principaux de cette opération sont une meilleure hygiène ou une diminution du risque d’infections sexuellement transmissibles. Mais cette technique présente aussi quelques inconvénients et peut conduire à des complications postopératoires comme une réduction de la sensibilité ou une altération de l’aspect esthétique du pénis.

Les cicatrices de circoncision et complications

Les cicatrices post circoncision sont des marques plus ou moins visibles situées à la jonction entre le gland et la peau du pénis. Selon la technique employée par le chirurgien urologue et la qualité de peau des patients, ces cicatrices peuvent être plus ou moins importantes. Chez certains patients, elles peuvent provoquer des démangeaisons, des irritations, des douleurs, des adhérences ou une gêne pendant les rapports sexuels. Outre l’aspect purement physique, les complications liées à la cicatrisation post circoncision peuvent impacter l’estime de soi et l’image corporelle des hommes touchés, avec un réel impact sur le plan psychologique.

 

En quoi consiste la médecine régénérative ?

La médecine régénérative est une spécialité focalisée sur la réparation ou le remplacement des tissus lésés par des pathologies, des traumatismes ou le vieillissement naturel.

Elle utilise des techniques innovantes comme les cellules souches, les biomatériaux, les facteurs de croissance ou la thérapie génique et offre des perspectives prometteuses dans de nombreux domaines médicaux, dont l’urologie.

La médecine régénérative présente plusieurs avantages pour les patients. Elle peut notamment être une alternative intéressante dans certaines situations médicales :

  • elle accélère la guérison des déchirures et blessures des tendons et peut aider à réparer des cassures de fibres et des contusions musculaires ;
  • elle peut permettre de traiter l’arthrose en favorisant la régénération cartilagineuse et en diminuant l’inflammation et les douleurs ;
  • elle encourage la récupération d’atteintes oculaires en accélérant la cicatrisation de la cornée et en limitant les infections éventuelles ;
  • elle permet de remplacer les tissus et structures abîmés des patients à partir de ses propres cellules ou de cellules provenant de donneurs ;
  • elle peut aider à corriger les anomalies génomiques dans le cadre de pathologies génétiques, etc.

 

Cicatrices de circoncision : quels sont les traitements possibles pour les atténuer?

Après une circoncision, il existe plusieurs solutions thérapeutiques pour atténuer les cicatrices, dont certaines sont basées sur la médecine régénérative.

Médecine régénérative par les injections de PRP (plasma riche en plaquettes)

cicatrice circoncision plasma ionisé

Le sang du patient est prélevé de manière traditionnelle (par prise de sang) puis il est centrifugé. Le concentré de plaquettes obtenu, riche en facteurs de croissance, peut être réinjecté dans les cicatrices post-circoncision pour stimuler la régénération des cellules et des tissus. Les injections en PRP permettent alors d’assouplir et d’atténuer les cicatrices.

 

Médecine régénérative par le Le plasma ionisé

Cette technique basée sur un processus d’effet thermique et électrique cutané permet de détruire les tissus pathologiques, de diminuer le risque d’infection et de favoriser la cicatrisation. Le plasma ionisé rend ainsi les cicatrices post-circoncision plus discrètes et plus souples.

Le plasma ionisé peut être chaud, froid ou hybride en fonction de la température et de l’intensité de courant utilisées.

Le plasma ionisé hybride mixe les deux autres techniques pour réduire l’apparence des cicatrices post-circoncision.

Le geste est pratiqué sous anesthésie locale ou générale selon les situations. Il est rapide et peu douloureux, et permet d’obtenir des résultats satisfaisants sur le plan esthétique comme fonctionnel.

 

Médecine régénérative par la photobiomodulation (LED)

Cette solution thérapeutique est basée sur l’utilisation de diodes électroluminescentes (LED) de couleurs et de longueurs d’onde différentes qui agissent sur les cellules cutanées. Elles permettent, entre autres, de stimuler la production de collagène et d’élastine et de favoriser la cicatrisation des tissus en réduisant les réactions inflammatoires. Il est possible de recourir à cette méthode pour homogénéiser et éclaircir les cicatrices post-circoncision.

 

Médecine régénérative par l’injection de cellules souches mésenchymateuses

Il existe de nombreuses études en cours qui analysent les effets de la médecine régénérative dans le domaine de l’urologie. C’est le cas de celle conduite par l’Institut de médecine régénérative de l’Université de Washington (ISCRM) qui vise à créer une meilleure cicatrice chez les patients circoncis. L’équipe de scientifiques a ainsi découvert qu’en injectant des cellules souches mésenchymateuses dans la zone de cicatrisation, l’inflammation pourrait être réduite. La vascularisation serait elle aussi améliorée, tout comme la formation de tissu plus résistant et plus élastique. Ils espèrent ainsi améliorer la qualité de vie et le confort des patients, mais aussi l’aspect purement esthétique de leurs cicatrices.