Des études récentes se sont intéressé au rapport coût-efficacité de biomarqueurs urinaires dans la prise en charge diagnostique et le traitement du cancer de la prostate.

Le cancer prostatique souffre aujourd’hui d’une prise en charge financière trop importante.

 

Diagnostic du cancer de la prostate : vers une meilleure prise en charge ?

Le coût lié aux dépenses de santé dans le cadre du diagnostic du cancer de prostate est tel que les efforts sont généralement concentrés sur la prise en charge des cancers prostatiques de stade avancé, présentant un score de Gleason supérieur à 7. Le recours aux biopsies prostatiques est fréquent en cas d’augmentation du taux de PSA, le marqueur de référence dans ce type de cancers. Mais ces biopsies ne sont pas sans risques pour le patient et pourraient dans certains cas être évitées.

Plusieurs études ont évalué, aux États-Unis ainsi qu’en Europe, le rapport coût-efficacité du test SelectMDx dans la prise en charge du cancer de prostate. Les chercheurs ont volontairement écarté le diagnostic de tumeurs prostatiques insignifiantes, car leur détection précoce n’augmente pas la survie.

Les analyses ont comparé la prise en charge de référence actuelle (c’est-à-dire, la réalisation d’une biopsie prostatique systématique après dosage du PSA par le médecin) à une prise en charge consistant à réaliser une biopsie uniquement en cas de SelectMDx positif.

La réalisation d’examens et actes superflus tels que la chirurgie, la biopsie de prostate ou la radiothérapie, ainsi que l’estimation de la qualité de vie sont les principaux axes d’étude.

Le coût des actes médicaux dans le cadre de la prise en charge du cancer de prostate et de leurs possibles complications a par ailleurs été confronté à celui de SelectMDx.

 

Biopsie liquide : des résultats encourageants aux États-Unis et en Europe

Dans ces conditions, les tests ont révélé que l’utilisation du SelectMDx permet une baisse de 41 % de la réalisation des biopsies prostatiques superflues (soit 126 000 par an), ainsi qu’une réduction du risque de détection des cancers prostatiques insignifiants de 8 % (25 000 par an). Cependant, les médecins notent que le test SelectMDx ne détecte pas certains cancers prostatiques sévères dans 1 % des cas.

La réalisation du test SelectMDx améliore la qualité de vie de 0,04, pour une économie totale de 1 700 dollars par patient, ce qui représente une économie annuelle de 520 millions de dollars, rien qu’aux États-Unis.

En Europe, le bilan est tout aussi positif avec une augmentation de la qualité de vie des malades et des économies réalisées dans les quatre pays inclus au sein de l’étude (France, Allemagne, Italie, Espagne). Les chiffres varient de 250 à 1217 euros d’économie par patient. Dans ces pays, la mise en place de SelectMDx a permis de réduire le nombre de biopsies prostatiques diagnostiques et d’éviter le surtraitement superflu. Au total, les économies possibles pour ces quatre pays européens représentent plus de 300 millions d’euros par an pour chaque groupe.

 

Test SelectMDx : un rapport coût-efficacité positif

Ces études menées en Union européenne et aux États-Unis prouvent que le test SelectMDx peut réduire de manière considérable les coûts de santé dans le cadre du diagnostic du cancer prostatique, tout en évitant un surdiagnostic et un surtraitement. Par ailleurs, le SelectMDx préserve plus efficacement la qualité de vie des patients année après année, leur évitant des techniques invasives pouvant engendrer des effets secondaires.

Le Docteur Jan Groen, Directeur général de MDxHealth, assure que ces études sont primordiales pour que les États membres de l’UE concernés puissent proposer un remboursement du test SelectMDx, grâce à toutes les études menées en Europe et en Amérique. Le test SelectMDx représente une valeur ajoutée dans la détection du cancer de prostate.

 

À propos du test SelectMDx

Le test SelectMDx for Prostate Cancer est un test d’urine (ou « biopsie liquide ») non invasif qui permet, en association avec l’analyse de facteurs de risque cliniques, d’identifier les patients présentant un risque de cancer de prostate avancé.

Le test SelectMDx pourrait représenter une réduction non négligeable des coûts liés à la santé puisque sa valeur prédictive négative avoisine les 98 %, dans le cas des maladies significatives. La baisse des dépenses pourrait même aller jusqu’à environ 50 % en réduisant le besoin de procédures médicales telles que biopsies de prostate ou IRM.

 

Références

  1. Cost-effectiveness of urinary biomarker panel in prostate cancer risk assessment – https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30012363
  2. Cost-effectiveness of SelectMDx for prostate cancer in four European countries: a comparative modeling study – https://www.nature.com/articles/s41391-018-0076-3
  3. MDxHealth (R) : SelectMDx : rapport coût-effectivité positif dans quatre pays européens – https://mdxhealth.com/press-release/mdxhealth-r-selectmdx-rapport-co%C3%BBt-effectivit%C3%A9-positif-dans-quatre-pays-europ%C3%A9ens

Limitez vos déplacements et privilégiez la consultation vidéo !

Afin de protéger la santé de nos patients suite à l'épidémie du Covid-19, le cabinet du Dr Davody assure la totalité des consultations en vidéo jusqu'à la fin de l'épidémie. Cliquez sur le bouton ci-dessous et veillez à bien suivre les 3 étapes décrites sur l'image

Consultation vidéo Dr Davody

La prise d'un RDV de consultation Vidéo se fait via le bouton ci-dessous

You have Successfully Subscribed!