Une étude dont les conclusions sont parues en février 2020 met en lumière les bénéfices d’un traitement de radiothérapie stéréotaxique par CyberKnife dans le cadre de rechutes du cancer de prostate.

L’étude publiée en ligne sur le site de l’International Journal of Radiation Oncology Biology Physics vante les mérites de la radiothérapie stéréotaxique par CyberKnife chez les patients en récidive locale de leur tumeur prostatique et ayant déjà subi un traitement par radiothérapie lors de la prise en charge initiale. Les scientifiques constatent de faibles taux de toxicité et un contrôle optimal de la pathologie tumorale à 5 ans.

 

La radiothérapie stéréotaxique par le système CyberKnife à l’étude

L’étude a porté sur 50 hommes suivis entre 2009 et 2018, tous porteurs d’une récidive du cancer de la prostate confirmé en biopsie, et intervenant dans les deux ans qui ont suivi le traitement initial. Chez une majorité d’entre eux, leur score de Gleason était d’au moins 7 au moment de la prise en charge de la récidive. L’irradiation a permis de délivrer une dose totale de 3400 cGy en 5 fractions par radiothérapie stéréotaxique avec le système CyberKnife.

Le traitement initial de radiothérapie externe avait permis de délivrer en moyenne 75,6 Gy sur la prostate et les possibles extensions avoisinantes (entre 64,8 et 81 Gy) par radiothérapie conventionnelle tridimensionnelle.

 

Des résultats prometteurs face aux traitements proposés habituellement

Pour ces hommes, le taux de survie à 5 ans (sans symptômes) s’élevait à 60 %. Ce pourcentage est plus ou moins similaire à celui obtenu avec un traitement de curiethérapie de rattrapage, et similaire au taux obtenu avec la chirurgie de prostatectomie radicale (ablation de la prostate). Cependant, les conséquences liées à ce type d’interventions sont bien supérieures au traitement de radiothérapie stéréotaxique.

Par ailleurs, le taux de PSA chez ces patients était diminué à 5 ans. Les résultats sont superposables aux taux observés après un traitement de la tumeur initiale avec curiethérapie, et sont inférieurs à ceux obtenus avec les séances de radiothérapie conventionnelle tridimensionnelle.

Les chercheurs mettent également en évidence une très bonne tolérance au traitement avec CyberKnife : aucun effet secondaire gastro-intestinal de grade II n’a été rapporté. la toxicité au niveau des organes génitaux et urinaires était moins importante que celle obtenue en cas de prostatectomie radicale de rattrapage.

 

Récidive du cancer de la prostate : des options thérapeutiques limitées

Il existe actuellement peu d’options thérapeutiques pour traiter les patients touchés par une rechute de leur cancer de prostate. L’une des options possibles est le traitement par hormonothérapie anti-androgénique. Cependant, ce traitement entraîne des effets secondaires non négligeables pour le patient et une action somme toute modérée sur la tumeur.

Les scientifiques à l’origine de l’étude déclarent que 69 % des patients traités par radiothérapie stéréotaxique par système CyberKnife ont pu être épargné par l’administration d’une hormonothérapie anti-androgénique.

 

Qu’est-ce que la radiothérapie stéréotaxique avec CyberKnife ?

La radiothérapie stéréotaxique est une technique de radiothérapie externe qui permet de délivrer de hautes doses d’irradiation dans de petits volumes, sur peu de séances. Les protocoles classiques de radiothérapie externe sont plutôt échelonnés sur des séances de rayons à petites doses, plusieurs fois par semaine et durant plusieurs semaines. La radiothérapie stéréotaxique est indiquée pour la prise en charge de certaines tumeurs très localisées, le traitement des métastases de certains cancers, ou encore chez des patients qui ne peuvent ou ne souhaitent pas être opérés. Le CyberKnife est un des appareils utilisés pour ce type de radiothérapie. Son bras est entièrement robotisé pour se déplacer autour du patient et suivre la tumeur en temps réel sur les moniteurs de contrôle.

Ces conclusions sont prometteuses face aux autres prises en charge thérapeutiques proposées actuellement. La radiothérapie stéréotaxique par CyberKnife permettrait donc de retarder les stratégies de sauvetage consistant à réaliser une prostatectomie totale ou à administrer un traitement de blocage androgénique. Elle permettrait aux patients en rechute de cancer prostatique une meilleure qualité de vie tout en limitant les conséquences immédiates ou à distance de ces traitements.

 

Bibliographie :

  1. Récidive du cancer de la prostate, des résultats significatifs pour la SBRT : http://www.thema-radiologie.fr/actualites/2563/recidive-du-cancer-de-la-prostate-des-resultats-significatifs-pour-la-sbrt.html
  2. Retreatment for Local Recurrence of Prostatic Carcinoma After Prior Therapeutic Irradiation: Efficacy and Toxicity of HDR-Like SBRT : https://www.redjournal.org/article/S0360-3016(19)33896-9/fulltext

 

Limitez vos déplacements et privilégiez la consultation vidéo !

Afin de protéger la santé de nos patients suite à l'épidémie du Covid-19, le cabinet du Dr Davody assure la totalité des consultations en vidéo jusqu'à la fin de l'épidémie. Cliquez sur le bouton ci-dessous et veillez à bien suivre les 3 étapes décrites sur l'image

Consultation vidéo Dr Davody

La prise d'un RDV de consultation Vidéo se fait via le bouton ci-dessous

You have Successfully Subscribed!