4.3/5 - (7 votes)

Pour comprendre le fonctionnement de la verge et ses troubles, il est important de connaître son anatomie, et notamment celle des corps caverneux du pénis. À quoi ressemblent les corps caverneux ? Quelle est leur fonction ? De quels troubles peuvent-ils souffrir ? Voici quelques éléments de réponse.

Les corps caverneux : qu’est-ce que c’est ?

schema corps caverneux

crédit: https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Appareil_g%C3%A9nital_m%C3%A2le_-_Vue_sagittale.svg

 

Les corps caverneux sont des structures érectiles qui se remplissent de sang pendant l’excitation sexuelle, permettant l’érection. Ils se situent de part et d’autre du pénis, sous la peau, et sont entourés d’une enveloppe fibreuse : l’albuginée. Les corps caverneux sont reliés entre eux par un isthme et se terminent par des racines qui s’insèrent dans les branches ischio-pubiennes du bassin.

Entre les deux corps caverneux, on retrouve un corps spongieux qui contient l’urètre et le gland. Le corps spongieux est lui aussi une structure érectile, mais il est moins rigide que les deux corps caverneux. Il assure majoritairement la protection de l’urètre et la sensibilité du gland.

Les corps caverneux sont impliqués dans l’érection et peuvent être atteints par plusieurs troubles et pathologies, comme la maladie de Lapeyronie.

 

Le rôle crucial des corps caverneux dans l’érection

Situés de part et d’autre de l’urètre, les corps caverneux sont donc des structures érectiles composées de tissu spongieux. Ce tissu est très particulier, puisqu’il a la capacité de passer d’un état flaccide à un état érectile en un laps de temps très court.

Les corps caverneux sont ainsi remplis de nombreux petits espaces vasculaires que l’on nomme sinus. Ces sinus ont la capacité de se remplir de sang pendant l’excitation sexuelle sous l’effet de stimuli hormonaux et nerveux. Le sang provient des artères caverneuses qui se dilatent et augmentent leur débit. Le sang est ensuite retenu dans les corps caverneux par la compression des veines qui sont entourées par l’albuginée. C’est le gonflement et la rigidification du pénis qui va permettre l’érection.

Le corps caverneux joue donc un rôle essentiel dans l’érection, car il assure la rigidité et la durée de celle-ci. Il permet la transmission de sensations au niveau du pénis, car il contient plusieurs terminaisons nerveuses sensibles.

Le corps caverneux est donc un organe nécessaire à la santé sexuelle masculine. Il nécessite une bonne vascularisation et une bonne innervation.

Consultez également notre article sur les injections intracaverneuses pour augmenter les troubles de l’érection

 

Corps caverneux et spongieux : quelle différence ?

Le corps spongieux est lui aussi un tissu érectile de la verge. Il se situe au niveau de la face inférieure du pénis et s’étend lui aussi de la base au gland. Sa fonction principale est de protéger l’urètre, le conduit qui achemine l’urine et le sperme lors de l’érection, de l’éjaculation et de la miction.

Le corps spongieux est composé de fibres musculaires lisses, de tissus conjonctifs et de vaisseaux sanguins. Il est lui aussi rempli de sinus qui peuvent se dilater afin d’accueillir du sang depuis les artères caverneuses, lors d’un stimulus nerveux ou hormonal.

Les corps caverneux sont les principales structures impliquées dans la qualité et la durée de l’érection. Ils reçoivent en effet la majorité du sang nécessaire à celle-ci.

Le corps spongieux est moins rigide que les corps caverneux, mais il assure la tension du gland, la partie la plus sensible de la verge. Il est aussi impliqué dans la transmission de sensations au niveau du pénis, car il est doté de terminaisons nerveuses sensibles.

Le corps spongieux est donc un élément déterminant dans le plaisir sexuel masculin, mais joue aussi un rôle essentiel dans la santé urinaire.

Tout dysfonctionnement de l’une de ces structures peut avoir un réel impact sur la santé sexuelle des hommes et nécessite une attention médicale particulière.

 

Douleur corps caverneux : les affections et traumatismes possibles

priapisme douleur penis

Traumatisme corps caverneux

Les corps caverneux peuvent, dans certains cas, être douloureux. C’est par exemple le cas en présence d’une fracture du pénis qui correspond en fait à une rupture de l’albuginée des corps caverneux au décours d’un traumatisme important (comme un « faux pas du coït »). La douleur est alors particulièrement brutale et s’associe à un gonflement immédiatement visible de la verge.

Autre douleur du corps caverneux

Une autre cause de douleur possible est le priapisme, qui se traduit par une érection anormalement longue et douloureuse, indépendamment d’une stimulation sexuelle. Le priapisme peut être lié à une obstruction des veines du pénis, une pathologie sanguine, la prise de certains traitements médicaux, etc.

Affection du corps caverneux

Les corps caverneux peuvent également être touchés par des affections chroniques responsables d’un dysfonctionnement ou d’une altération de leur aspect. La maladie de Lapeyronie, qui entraîne une courbure anormale de la verge, en est un parfait exemple, car elle peut provoquer des troubles de l’érection (difficultés ou incapacité à en avoir ou à la maintenir).

La sclérose des corps caverneux fait aussi partie des affections qui peuvent toucher les corps caverneux. Elle se caractérise par une fibrose du tissu érectile d’évolution progressive, entraînant une réduction du calibre et de la longueur de la verge.

Ces affections nécessitent un diagnostic précis et une prise en charge adaptée. Il est nécessaire de consulter un médecin urologue en cas de symptômes anormaux au niveau de la verge.