Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent en France, bien qu’il ne touche que la population masculine. Cette maladie peut prendre différentes formes, mais il s’agit généralement d’un cancer qui survient tardivement et évolue lentement. De fait, de nombreux hommes vivent avec un cancer de la prostate sans le savoir, et décèdent d’autres causes avant que ce dernier n’ait eu de conséquences graves sur leur santé.

À l’heure actuelle, le Zytiga est le traitement médical le plus répandu pour traiter le cancer de la prostate à un stade avancé, lorsqu’il ne répond plus ou pas à d’autres thérapies.

 

Le cancer de la prostate, qu’est-ce que c’est ?

Le cancer de la prostate est une maladie qui se manifeste par la formation de tumeurs malignes localisées au niveau de la prostate, organe du système reproducteur masculin. La forme de cancer de la prostate la plus répandue est l’adénocarcinome, et se caractérise par la formation de tumeurs dans les cellules glandulaires de la prostate. Plus rarement, d’autres formes de cancers peuvent toucher la prostate. C’est le cas du carcinome urothélial, du sarcome, ou encore du carcinome à petites cellules.

En France, le cancer de la prostate est le plus répandu chez l’homme, comptant à lui seul 26% des cas de cancers masculins en 2011. Derrière ces chiffres inquiétants, le cancer de la prostate n’arrive qu’en troisième place des cancers masculins les plus mortels, derrière le cancer du poumon et celui du côlon. Pour cause, les traitements évoluent et le dépistage se popularise, engendrant une baisse en constante progression du nombre de décès consécutifs à cette maladie depuis 1990.

Parmi les traitements disponibles pour lutter contre les cancers de la prostate à un stade avancé, on trouve le Zytiga, qui voit aujourd’hui son efficacité accentuée grâce aux avancées de la recherche médicale.

 

Le traitement au Zytiga contre le cancer de la prostate à l’heure actuelle

Le Zytiga, ou acétate d’abiratérone, est un traitement médical antihormonal, c’est-à-dire qui vient inhiber la production d’hormones, et notamment de testostérone. Il est prescrit dans le traitement de cancers hormonodépendants, dont la croissance est susceptible d’être stimulée par les hormones naturellement produites par l’organisme de l’homme, comme c’est le cas du cancer de la prostate.

Le Zytiga ne permet pas de guérir du cancer, mais a vocation à allonger la durée de vie du patient en ralentissant l’évolution de la maladie.

Encore récent, le Zytiga n’a reçu son autorisation de mise sur le marché en 2011 seulement, après avoir démontré son efficacité en termes d’augmentation de la durée de survie des malades atteints de cancers de la prostate à un stade avancé.

Il est tout d’abord indiqué dans le cadre de cancers métastatiques résistants aux traitements chimiothérapiques et hormonothérapies, avant de voir son utilisation élargie aux patients n’ayant pas subi de chimiothérapie.

Sous sa forme actuelle, le Zytiga engendre des effets secondaires parfois lourds (œdèmes, hypokaliémie, infections urinaires, hypertension artérielle, atteintes hépatiques et cardiaques, etc.) et sa prise s’avère contraignante. Il doit, en effet, être absorbé après au moins 2h de jeûne et au moins 1h avant la prise du prochain repas pour garantir une biodisponibilité satisfaisante.

Pour cause, le Zytiga ne se dissout pas entièrement dans l’estomac du patient, et seule une dose minime de ses actifs (moins de 10%) est réellement absorbée par l’organisme.

 

Une nouvelle formule de traitement au Zytiga plus efficace et moins contraignante

En 2020, une étude australienne apporte sa pierre à l’édifice de la recherche contre le cancer, avec la mise au point d’une nouvelle formule à l’acétate d’abiratérone offrant une meilleure biodisponibilité. Dans cette nouvelle formule, l’acétate d’abiratérone est conditionné dans des capsules à base d’huile, substance qui permet de dissoudre le médicament et d’optimiser son absorption.

Selon l’étude, cette nouvelle formule permet d’accroître l’efficacité du traitement de 40% et de réduire significativement l’apparition d’effets secondaires, notamment articulaires et intestinaux.

Au-delà de la question de l’efficacité du médicament, la nouvelle formulation du Zytiga pourrait peser lourd dans l’amélioration de la qualité de vie du patient, permettant notamment de se passer du besoin de jeuner, aujourd’hui indispensable pour parvenir à absorber en partie le médicament.

Ces récentes découvertes apportent de nouveaux espoirs dans la lutte contre la maladie répandue qu’est le cancer de la prostate.

Si l’efficacité accrue de cette nouvelle formule au Zytiga n’a toujours pas vocation à offrir un traitement curatif, elle pourrait prolonger davantage l’espérance de vie des hommes atteints d’un cancer à un stade avancé, tout en diminuant l’occurrence des effets secondaires, parfois lourds et, actuellement, très fréquents.

Par ailleurs, la formulation novatrice mise au point pour optimiser la biodisponibilité du traitement ouvre la porte à de nouvelles avancées scientifiques dans d’autres branches médicales.

Le Zytiga est, en effet, loin d’être le seul médicament dont la biodisponibilité limitée bride les effets thérapeutiques, et les chercheurs à l’origine de cette découverte ont bon espoir de voir leur formule être adaptée à de nombreux autres traitements.

 

Bibliographie :

  1. https://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Les-chiffres-du-cancer-en-France/Epidemiologie-des-cancers/Les-cancers-les-plus-frequents/Cancer-de-la-prostate ;
  2. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5488144/ ;
  3. https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0378517320302489

 

Limitez vos déplacements et privilégiez la consultation vidéo !

Afin de protéger la santé de nos patients suite à l'épidémie du Covid-19, le cabinet du Dr Davody assure la totalité des consultations en vidéo jusqu'à la fin de l'épidémie. Cliquez sur le bouton ci-dessous et veillez à bien suivre les 3 étapes décrites sur l'image

Consultation vidéo Dr Davody

La prise d'un RDV de consultation Vidéo se fait via le bouton ci-dessous

You have Successfully Subscribed!